Quels sont les équipements nécessaires à la navigation en mer ?

navigation en mer

Si vous envisagez un voyage nautique, pensez alors à vous munir des meilleurs instruments d’aide à la navigation et des équipements de sécurité pour naviguer en toute sérénité. Voici un inventaire du matériel dont vous pourrez avoir besoin !

Les équipements d’aide à la navigation

Les équipements d’aide à la navigation sont essentiellement constitués du matériel d’orientation.

  • La carte marine : elle sert à faciliter la navigation. Encore appelée carte hydrographique, elle renseigne sur les voies de circulation marines, les zones côtières, les plans d’eau, les profondeurs et les dangers sous-marins.
  • Les rapporteurs de navigation : ils permettent de mesurer des angles et d’obtenir des orientations sur la carte. Il en existe une gamme très variée. Vous pouvez opter pour un rapporteur breton.
  • Les règles de navigation : pour une navigation nautique, vous avez besoin de vous orienter en permanence. Avec des graduations en mille, les règles de navigation permettent de tracer des lignes et de mesurer des distances en mille directement sur une carte.
  • Les compas de navigations : ils sont obligatoires pour des navigations côtières et hauturières. Ce sont des instruments de navigations qui, de jour comme de nuit, aident à repérer une direction et à mesurer des angles. On distingue les compas de relèvements, les compas magnétiques et les compas électroniques.
  • Les jumelles marines : les jumelles sont destinées à l’amélioration de la visibilité pendant la navigation.

Les équipements de sécurité obligatoires

Pour votre sécurité, vous devez avoir les dispositifs et matériels prévus par la règlementation en vigueur afin de pouvoir faire face à tout danger. Le matériel de sécurité obligatoire regroupe : les moyens de lutte contre l’incendie, les dispositifs de remorquage, l’annuaire des marées, les dispositifs d’assèchement, le VHF, etc. Avec sa dernière modification de mai 2019, la règlementation a apporté des précisions à plusieurs niveaux.

Les équipements de flottabilité individuels

On entend par équipements de flottabilité individuels EFI, les gilets de sauvetage, les combinaisons ou brassières. Ils doivent être adaptés à la morphologie de l’utilisateur et présenter les caractéristiques suivantes : 50 newtons au minimum pour une navigation jusqu’à 2miles d’un abri ; 100 newtons au moins pour une navigation jusqu’à 6 miles de l’abri ; 150 newtons au moins pour une navigation toute zone ; 100 newtons au moins pour les enfants de moins de 30 kg, quelle que soit la distance d’un abri. Notez que de nouvelles zones de navigation ont été créées. Il s’agit de la zone de navigation basique jusqu’à 2 milles, la zone de navigation côtière de 2 à 6 mille, la zone de navigation semi-hauturière de 6 à 60 milles et la zone de navigation hauturière au-delà de 60 milles.

Les dispositifs lumineux

La navigation par temps de faible visibilité ou durant la nuit n’est pas chose aisée. Aussi, si vous êtes en danger, il faut pouvoir vous faire repérer afin d’être sauvé. Pour ce faire, la nouvelle règlementation impose d’avoir à bord une lampe d’une autonomie d’au moins 6 heures, ou un dispositif lumineux par gilet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *